• Etre soi? Etre tout simplement vivant!

    le passé est-il le futur?

    Et si tout allait à l'envers, si notre quête était de retrouver la mémoire.

    Il me semble que l'on penche tant à savoir qui on était, à retrouver la part pleine de soi, notre conscience nous fait sans cesse croire qu'il lui manque quelque chose, ou qu'une part d'elle a été égarée en chemin.

    Et si plus on allait en avant et plus on s'oubliait, avec cette sensation que derrière-nous nos traces s'effacent.

    Faut-il cependant s'inquiéter de cela, la légèreté n'est-elle pas de regarder devant soi, d'aller là au devant de la vie, d'aller là où nous porte notre regard, là où nos pieds peuvent nous emmener.

    Notre esprit est si malicieux qu'il peut aisément nous balader, nous faire croire que les rhinocéros blancs sont vraiment blancs, que nous somme un autre et que notre vraie nature a été kidnappée, planquée dieu sait où.

    On peut y passer sa vie,  y laisser un bout de son âme, parfois même vivre une régression hormonale, voire ressurgir l'activité des glandes surrénales dans un désir vital de survivre.

    Si notre corps pouvait décider, de se libérer de ce joug que notre mental lui inflige, que serait donc notre vie.

    Je me plais à l'imaginer, et je crois qu'à cet instant, plutôt que d'écrire ces quelques lignes, je sautillerais sur l'herbe fraiche à me ravir de sentir mes pieds rebondir sur le sol et à flairer bon l'air frais de cette fin de journée si bien éclairée par un ciel inespérément bleu et lumineux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :