• le coeur essoré

    Le linge transi tournoie à grand tour dans le tonneau de la machine.

    Il est plaqué contre la paroi par une force tourbillonnante, centrifuge ou centripète il faudrait tout de même savoir de quel bois vous êtes fait!

    Je me sens toute constrictée, resserrée, je retiens l'eau dans mes filets.

    Mais de quel programme s'agit'-il?

    Je suis loin de l'essorage, je me sens pourtant déjà toute plissée.

    Comment Est-ce possible?

    Si je comprends bien vous souffrez d'être à la fois vide et pleine?

    Mais vide de quoi? Pleine de qui?

    Vous prenez-vous pour la lune?

    Quelques fous ont bien tenté de la décrocher ce Week end et lui ont brisé à peine un quartier.

    Sacré nom d'un breton, peut-être ben qu'il faudrait s'inquièter et ça se pourrait même qu'il s'agit d'une bonne nouvelle.

    Cessez de pleurer mademoiselle, et entendez le jardin qui vous appelle, allez suspendre votre désarroi au fond du bois avec ou sans pince à linge pourvu que le chemin soit droit.

    Alors là, c'est vraiment n'importe quoi!

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :